Hors collection - Intervenants

Les vulnérabilités masculines
Feuilleter

Les vulnérabilités masculines

Une approche biopsychosociale

  • ISBN papier : 9782922770971
  • ISBN PDF : 9782896193912
  • 2004 - 120 pages

Les individus de sexe masculin risquent davantage de vivre des difficultés au cours de leur vie. Les garçons ont une probabilité plus grande de subir des accidents physiques, d'afficher des comportements agressifs, de l'hyperactivité, de connaître des échecs scolaires, de manifester des conduites délinquantes, etc. La trajectoire masculine semble plus souvent marquée de pannes et elle requiert plus souvent des correctifs que la trajectoire féminine.

Est-ce une situation nouvelle? Que savons-nous de ce problème masculin? Le livre, qui s'adresse à toutes les personnes concernées par la socialisation des garçons et l'ajustement psychosocial des hommes, dresse un état de la question tout en proposant des pistes de réflexion et d'explication.

Fille / garçon

On en parle

 

Son ouvrage captivera tous ceux qui s'intéressent à la condition masculine ainsi que les parents et éducateurs préoccupés par la socialisation des garçons. Rédigé dans une langue très "psy", cet ouvrage a au moins le mérite d'être bien documenté et d'avancer des hypothèses fondées sur une expérience clinique. 

La Presse

____________________________________________________________________________________

Richard Cloutier n'en est pas à sa première contribution aux Éditions de Sainte-Justine. Il nous offre cette fois dans la langue agréable qu'on lui connaît un petit ouvrage truffé de statistiques et néanmoins fascinant, ce qu'on ne voit pas souvent dans le domaine de la vulgarisation scientifique. Ce tour de force ne tient pas seulement à la qualité de l'écriture mais en grande partie à la structure qu'il donne au sujet. La conclusion tout aussi substantielle de l'ouvrage nous révèle un humaniste branché sur l'actualité de notre époque, respectueux du passé et soucieux de l'avenir. On espère que cet ouvrage palpitant n'est pas le dernier mot de Richard Cloutier. 

La revue de psychoéducation