Collection Intervenir

Médecine publique, médecine privée
Feuilleter

Médecine publique, médecine privée

Un choix de société

  • ISBN papier : 9782896194483
  • ISBN PDF : 9782896194490
  • ISBN EPUB : 9782896195954
  • 2011 - 127 pages

La gestion du système de santé est un enjeu majeur de notre société, car elle concerne chacun d'entre nous. Au Québec, les attentes de la population relativement à une médecine de plus en plus complexe et onéreuse ont souvent été déçues.  Désormais, on parle ouvertement de «crise du système de santé public» en proposant sans cesse l'alternative du privé.  Mais la privatisation ou la semi-privatisation constitue-t-elle vraiment une solution aux problèmes indiscutables du réseau?  Qui bénéficie réellement de la privatisation de certains secteurs du système de santé?

Le débat est complexe, tout comme ses solutions, mais nécessaire, car il implique un choix social, politique et économique.  Dans un contexte de mondialisation, les enjeux dépassent souvent les frontières nationales et les pressions qui viennent du monde corporatif multinational peuvent paraître considérables...  En tant que société organisée, nous devons décider en toute connaissance de cause de la structure du système de soins de santé dont nous voulons nous doter.

Cet ouvrage témoigne d'une très pertinente réflexion sur l'état et l'avenir du système de soins de santé au Québec en abordant la question d'un point de vue médical, administratif, socio-économique, anthropologique et philosophique.

Privatisation, Services de santé

On en parle

« Un livre riche d’éclairages médicaux et administratifs mais aussi philosophiques, sociaux-économiques, anthropologiques et historiques. […] À lire absolument. »

Infocrèche Pro, Le journal professionnel des spécialistes de la petite enfance, France, mars-avril 2012

____________________________________________________________________________________________________________

« Un ouvrage qui a en outre le mérite de forcer la réflexion et d’aider à mieux comprendre les tenants et aboutissants d’un débat complexe qui se déroule sur plusieurs fronts. »

Ariane Gagné, À bâbord, octobre-novembre 2012, p. 46.